David Millet

clear hour glass

L’auto-hypnose, un moyen de pouvoir expérimenter

Les états d’hypnose peuvent aussi être expérimentés seul, c’est l’auto-hypnose. Le pratiquant modifie son état de conscience volontairement à l’aide de techniques dites inductives. L’autohypnose offre un cadre qui permet de stimuler et d’accéder à des processus inconscients sans aide extérieure, le fonctionnement reste identique à l’hypnose. Les applications sont donc nombreuses et similaires à celles de l’hypnose.

Les bienfaits de l’autohypnose

L’autohypnose, comme l’hypnose, fait appel à des processus de visualisations et de suggestions, qui permettent de mieux gérer une situation, qu’il s’agisse :

de douleurs ;

d’anxiété ;

de troubles du sommeil ;

de troubles dépressifs ;

de phobies ;

de stress post-traumatique ;

d’autres problèmes ou pathologies.

L’autohypnose peut être pratiquée au moment de l’accouchement, par exemple, ou enseignée pour gérer les migraines, les phobies, les problèmes de colère ou d’agressivité chez les adolescents.

closeup photo of woman

 L’auto-hypnose : la pratique

En hypnose, ou auto-hypnose, le but est d’atteindre un état modifié de conscience en utilisant des suggestions thérapeutiques, destinées à nourrir l’imagination et à faciliter la connexion entre le corps et l’esprit. On atteint ainsi un état de concentration et d’attention très focalisé qui permet de se « couper » en quelque sorte des stimuli extérieurs.

Nous débuterons l’apprentissage à l’aide de quelques séances bien encadrées qui vous permettront d’explorer l’état hypnotique et de vous familiariser avec la technique.

Avant de débuter, on peut pratiquer des techniques de relaxation profonde, reposant sur une respiration abdominale régulière.

L’auto-hypnose est généralement utilisée dans un but particulier, pour gérer l’arrêt du tabac par exemple ou diminuer son anxiété. Il est important d’avoir un objectif concret avant de se lancer.

Il existe ensuite plusieurs techniques, plusieurs « suggestions » permettant d’atteindre une sérénité mentale : imaginer vous rendre dans un jardin secret, se concentrer sur une partie de son corps, s’imaginer survolant des paysages, visualiser des lieux ou des objets apaisants,…

Nous trouverons ensemble la technique qui vous convient le mieux.

Auto-hypnose = changement de vie ?

Dans les enquêtes, les patients racontent vivre une expérience très similaire à celle d’une séance dirigée. C’est ce qu’a notamment montré une étude réalisée dans mon service d’addictologie, où je pratique l’hypnose tout en encourageant les patients à poursuivre chez eux. Certains expliquent avoir réussi dès le premier jour à entrer dans cet état tout seuls, d’autres ont eu besoin d’un peu plus de séances accompagnées avant d’y arriver.

Les changements de vie possibles :

  • Arrêter de fumer
  • Perdre du poids
  • Renforcer la confiance en soi
  • Améliorer notre vie sexuelle
  • Atteindre des objectifs
  • Développer les stratégies du bonheur
  • Stimuler nos capacités intellectuelles et physiques
  • Mieux dormir
  • Combattre le stress et la dépression
  • Supprimer des blocages (phobies, timidité)
  • Éliminer des habitudes dérangeantes (rongement des ongles, bégaiement)
  • Améliorer nos résultats professionnels ou scolaires
  • Apprendre à contrôler nos émotions
  • Contrôler des douleurs chroniques
woman in white crew neck shirt smiling